Le Besoin de Spiritualité – Familystones

Le Besoin de Spiritualité

       quartz et besoin de spiritualité

Le besoin de Spiritualité

A l’heure de l’individualisme, une question fondamentale se pose d’elle-même à plein de moments de notre vie.

Comment trouver une ligne directrice, viable, sur laquelle nous appuyer pour vivre sereinement dans le monde ? Où trouver une représentation fidèle ? 

Les religions et une multitude de philosophies tentent depuis la nuit des temps de répondre à ces questions. Elles nous proposent une grande diversité de modes de vie, inscrits sur des modèles de pensées, propres à des cultures qui aujourd’hui n’ont plus de frontières. Ce dernier siècle a été particulièrement révolutionnaire en termes de connexions culturelles dues notamment au développement d'internet.

Le besoin de représentation et la construction d’identité

Aujourd'hui encore plus qu'hier, nous ressentons le besoin de représenter nos interactions, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, les êtres, les situations, tout cela dans le but de nous sentir en sécurité.

Tout se passe à l'intérieur, nous créons sans cesse, des représentations à partir de nos perceptions, de nos ressentis, pour pouvoir définir une position qui nous soit profitable.

Nous construisons ce que l’on appelle communément notre identité.

Ces représentations sont tout d'abord façonnées par notre positionnement au sein de notre environnement familial.

Il s'avère très difficile de remanier ces premières représentations, elles forment le pilier de notre amour propre. Il n'en est pas moins réel qu'une partie de notre identité s'est construite sur des perceptions liées à des évènements que nous avons perçus comme particulièrement difficiles.

Nous avons alors expérimenté les premières formes de la douleur ce qui a affecté la création de notre propre image, de la perception que l'on a de soi.

Ces bases étant posées, nous avons donc tous un vivier, personnel, d'anciennes représentations à retravailler, altérant encore aujourd'hui le regard que l'on porte sur soi.

Si nous souhaitons réussir à "identifier" ce que l’on veut réellement accomplir et définir des objectifs qui nous soient bénéfiques, il nous faut en amont réussir à adopter une représentation aimante de nous-même.

Si nous la définissons au travers de nos interactions, cette représentation est sans cesse en réaction avec le monde extérieur. De ce fait elle est particulièrement mouvante et instable surtout dans nos moments d'échanges où l'autre réactive en nous des sensations d'incompréhension, d'accusation ou de condamnation. 

Comment se positionner ?

Au fil des étapes que nous traversons, nous devenons capables de lâcher cette mauvaise habitude.

Ne plus nous définir par les réactions engendrées par nos interactions, mais plutôt par notre positionnement, nos choix face aux évènements. Nous devenons beaucoup plus libres du regard extérieur. Et dans le même temps, nous n'avons plus besoin de nous cacher par peur, par culpabilité ou par honte quand ce que l’on a perçu, ou reçu à l'époque ne fut pas mis en mémoire de la bonne manière.

L’attachement et le caractère puissant de nos liens affectifs nous empêchent dans un premier temps de modifier nos premières représentations. Nous entretenons de vieilles culpabilités qui ne nous incombent pas et perpétuons ainsi des cycles parfois remontant à des générations.

Un jour le besoin d'autodétermination devient extrêmement fort face à des points d’échecs récurrents dans notre vie, et malheureusement nos familles ne peuvent pas toujours nous accompagner à ces instants précis.

C’est un tour de force d'accepter qu’aucun regard posé sur nous ne sera jamais objectif. Ni celui de notre famille et certainement pas le nôtre. Ce qui nous est renvoyé est un miroir particulier, l’expression d’une rencontre de deux histoires qui cherchent pourtant à accomplir la même chose. Une chose toute simple.

Trouver un chemin pour en finir avec la peur et ressentir enfin l’unité en soi.

Imaginons le bonheur de ne plus avoir à composer, quand tout ce que nous ressentons ou explorons peut-être verbalisé dans le calme. Nous savons que nous serons toujours compris en l'absence de tout jugement. Les sensations les plus désagréables disparaissent, les tensions s'envolent.

Si nous osons faire ce travail sur nous-même, nous libérer de nos auto-accusations, nous nous pacifions, les autres le constatent et en miroir ils se pacifient également.

Cette pensée est très puissante, elle peut être un véritable socle à ce que l’on appelle la spiritualité. 

Refuser de céder à la colère quand nous le pouvons, d’envoyer une énergie destructrice, peut améliorer grandement nos relations en commençant par celle que nous entretenons avec nous-même.

Comprendre qu’il est possible de dire NON sans blesser et aussi de recevoir un NON sans se sentir blessé.

Remettre la situation en contexte sans sombrer dans un sentiment d’impuissance.

La relation à notre image définit notre relation au temps et à l’espace. L’amour de soi n’est pas un objectif à atteindre, et dire que l’on s’aime si on arrive à ceci ou à cela entretient le leurre. 

"Être" c’est l’Amour

Vous pouvez désirer quelque chose profondément, pour y arriver il sera important de vous aimer à chaque étape, chaque changement de direction, chaque passage difficile, sans cela vous multiplierez les obstacles vers votre réussite.

Le réel accomplissement est la stabilité émotionnelle. 

Revenir à une forme de spiritualité et en faire une pratique régulière discipline notre esprit et peut nous tourner vers beaucoup plus de bonté et d’amour.

Croire, c’est exister, c'est aussi l'amour.

Choisir ce en quoi l’on veut croire, c’est se déterminer, faire des choix et parfois des choix contraires, c'est entretenir une dynamique. Et ce n’est pas aisé.

Besoin de Spiritualité et Matière à Penser

Notre démarche sur Familystones s’inscrit aussi dans cette optique, apporter à votre spiritualité un peu de MATIERE à penser.

Pouvoir reconstruire par vous-même une représentation de vos ressentis, pour mieux les comprendre et rétablir votre dynamique et votre image, par vos propres moyens.

Apprendre à mieux vous connaitre avec amour et compassion, développer une meilleure compréhension de votre entourage et définir votre but en améliorant la gestion de vos émotions.